Catégorie : Japon Page 1 of 3

Voyage au pays du Soleil Levant

Japon, Mai 2018. Kamakura et retour.

Petite escapade nature aux portes de Tokyo.

Kotoku-in :

Kotoku-in est un temple bouddhique connu pour son Daibutsu, un grand Bouddha assis en bronze.

Japon, Mai 2018. Tokyo.

N’aimant pas les villes nous ne voulions par particulièrement faire de halte à Tokyo. Toutefois il est difficilement envisageable de se rendre au Japon sans passer par sa capitale si emblématique. Nous avons finalement apprécié flâner dans les différents quartiers.

Akihabara le quartiers électronique :

Un grand nombre de magasins dédiés à l’informatique, aux mangas et aux jeux vidéos. Le paradis des geeks !

Japon, Mai 2018. Hakone.

Nous avions prévu une petit escale à Hakone afin d’essayer de voir le Mont Fuji. Finalement nous avons rapidement fui le coin. Nous n’avons pas du tout aimé l’ambiance rabattage de touristes et organisation trop proche du parc d’attraction. Nous avons même franchement détesté. Dommage car le cadre est splendide.

Pour maintenir nos chances de voir le fameux mont nous avons fait un petit détour par Kawaguchiko. Nous n’avons malheureusement pas pu faire de photo sans les nuages et la vision du mont fut très, très brève !

Japon, Mai 2018. Koyasan.

Koyasan fut le deuxième lieu un peu coup de cœur et coup de tête lors de l’élaboration du voyage. Cette étape est plus que difficile à retranscrire par des mots tant il s’agit d’un lieu particulier. Koyasan souffre d’une réputation en demi teinte. Pour certains voyageurs il s’agit d’un lieu touristique surfait et sans authenticité, pour d’autres il s’agit d’une réelle expérience mystique.

Nous appartenons plutôt à cette deuxième catégorie. Depuis quelques années Koyasan est victime de son succès et des guides de voyage. Le livre du Routard en fait même une étape indispensable (alors qu’il ne fait même pas mention d’Hiroshima par exemple), à tel point que dans la ville il est possible de trouver des restaurants où la carte est traduite en français. Bon effectivement cela dénature un peu l’endroit mais pour contrebalancer cela il suffit de se recentrer sur le lieu et sur ce qu’il dégage. Vous pourrez alors y vivre une expérience sans pareil.

Pour atteindre la ville il faut prendre le train depuis Osaka puis un funiculaire puis un bus, au moins ça diversifie les moyens de transport.

Japon, Mai 2018. Miyajima.

Miyajima: encore un coup de cœur et cela avant même d’être sur place. Déjà plusieurs mois que je rêvais de voir le fameux torii dans l’eau.

Pour profiter pleinement du lieu nous avons prévu d’y passer la nuit. Petite folie et sacrifice financier vu le prix des hôtels mais cela valait vraiment la peine.

Située dans la baie Hiroshima, sur la mer intérieur de Seto, cette île sacrée est considérée comme un des plus beaux endroits du pays. Cette île est dans son intégralité un sanctuaire shinto.

Japon, Mai 2018. Fushimi Inari-taisha.

Fushimi Inari Taisha est le plus grand sanctuaire shinto du Japon. Fondé en 711, il est dédié à la déesse du riz Inari.

Le site est constitué de milliers de portiques traditionnels appelés torii, symbolisant la frontière entre le monde réel et le monde spirituel.

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén