La région se situe au cœur de la cordillière de Tilaran. Nichée à 1500m d’altitude elle offre une vision enchanteresse. Avant de rejoindre la Cloud Forest il faut emprunter plusieurs kilomètres de piste conduisant à Santa Elena. La piste sillonne à travers une campagne luxuriante à perte de vue.

Une fois au sommet, le paysage dévoile un nouveau visage: brume omniprésente, humidité constante, dense feuillage, vents intenses… bienvenue dans la forêt de nuages.

– La réserve de Monteverde:

Réputée pour être une des plus belle réserve de foret humide qui soit. La forte humidité qui y règne enveloppe le paysage de jungle d’un brouillard persistant. Au cœur de la forêt primaire l’ambiance est envoûtante et mystérieuse, voire parfois ténébreuse.

Les chemins sont balisés et faciles d’accès. Toutefois, la densité de la végétation rend l’observation des animaux très difficile. Si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté mieux vaut prendre un guide. Chose d’ailleurs quasi indispensable si vous voulez avoir la chance d’observer le fabuleux Quetzal.

– Ponts suspendus dans la canopée:

Arrivés sur le parking hold-up par un coati qui voulait notre bouffe! De vrais bandits ces animaux!

Parcourir les ponts à la cime des arbres est une expérience assez fabuleuse, hors du temps, entre ciel et terre. En dehors du chant de quelques oiseaux et les cris dispersés des singes hurleurs nous n’entendions que la poésie du vent.


Galerie: