Nous n’avions pas eu de très bon retours concernant Arenal et ses environs. La région est souvent décrite comme beaucoup trop touristique et américanisée. Nous ne pensions donc pas y trouver grande satisfaction. Toutefois, nous voulions tout de même voir le mythique volcan Arenal et nous en fûmes bien heureux. Le secteur est en effet très touristique et la Fortuna est de nos jours bien éloignée de ses racines agricoles. Tout y est fait pour le tourisme. Hôtels, restos, activités à sensations à gogo. Nous avons donc choisi de nous éloigner de la ville quitte à devoir reprendre la voiture. Nous avons ainsi mis le pied à terre dans le village El Castillo dans l’hôtel écoresponsable Essence Arenal. Une vue incroyable sur la Laguna ainsi que le volcan et un écrin de verdure.

– Conservatorio de Mariposas:

Le petit village El Castillo abrite un splendide conservatoire de papillons. Ce conservatoire est discret et ne paie pas de mine mais il s’avère réellement intéressant.

Il est possible d’y découvrir les différentes sortes de papillons du Costa Rica. Autre rencontre possible: les grenouilles, dont certaines les plus mortelles au monde. Un guide vous accompagne tout au long du parcours pour vous expliquer le mode de vie de toutes ces petites bébêtes. Il ouvre également les portes de vivariums pour faciliter l’observation de batraciens….

– Trail de los toucans:

Bon alors ce n’est absolument pas le parc que nous voulions faire. Nous nous sommes lamentablement plantés de parking mais qu’est ce que c’est bien tombé!

Nous nous sommes retrouvés tous seuls sur un sentier parcourant la foret secondaire et les coulées de lave. Bon le sentier n’est pas ultra bien balisé et peur s’avérer un poil dangereux par moments mais le parc est vraiment chouette. Nous avons même eu la chance folle d’y voir des Pavons, des aigles blancs et des paresseux.

– Parc national du volcan Arenal:

Honnêtement nous n’avons pas été enchantés par la visite. Le parc est absolument splendide et est un pur écrin de biodiversité mais les sentiers de randos sont assez bof bof. Il y a beaucoup de monde et ce dès l’ouverture. La balade s’apparente plus à une queue leu-leu interminable. Les animaux ne sont pas fous et fuient les chemins arpentés par les masses de touristes. La partie la plus sympa est celle où le chemin n’est pas aménagé. De la boue partout partout et davantage d’animaux.

– La laguna:

Ce grand lac artificiel alimente un barrage hydroélectrique qui produit environ 20% de l’électricité du pays. Les paysages verdoyants ondulent tout le long du lac et offrent de beaux panoramas. En cours de route nous avons subi une invasion massive de coatis!


Galerie: