Nous sommes arrivés tard dans la soirée à San José. Air chaud, humidité et accent chantant… aaaah ça fait du bien !

Après une bonne nuit nous prenons la route pour rejoindre la côte caraïbe. Au lever du jour nous découvrons les paysages mais aussi les routes et la conduite du pays…

Les grands axes sont généralement en bon état. Cependant, le trafic peut y être dense en raison des camions, des chiens, des vaches et autres trucs divers et très variés. Les limites de vitesse quant à elles semblent interprétées de façon assez personnelles… tout comme le marquage au sol…

Les plus petits axes sont eux plus délicats à utiliser. Il s’agit de pistes rocailleuses, parfois boueuses et souvent en piteux état… avec des passages de gués… c’est là que le 4×4 prend tout son sens… ou presque 😉

Le paysage se diversifie au fil des kilomètres et ne cesse de m’émerveiller. La météo capricieuse donne à la nature environnante un aspect envoûtant.

Nous quittons peu à peu la vallée centrale et entrevoyons la région Caraïbe.