Départ le lendemain matin pour les Alpes japonaises. Nous continuons notre découverte des paysages japonnais au fil des rails.

En chemin pour Takayama nous décidons de faire une petite halte hors des sentiers battus et descendons au village d’Hida furukawa.

Ce petit village niché dans la préfecture de Gifuet dans la province d’Hida offre des paysages traditionnels et encore peu connus du Japon. La ville fut fondée il y 400 ans par Arishige, fils de Nagachika du clan Kanamori (fondateur de Takayama).

Au cœur de la ville coule une rivière canalisée que longent d’anciennes bâtisses aux murs blancs.

La rivière Seto accueille un grand nombre de carpes, milles selon les dires, qui nagent paisiblement. Il paraît que nourrir les carpes porte bonheur. Celles-ci sont symbole de richesse.

Nous sommes quasiment les seuls touristes présents dans la ville, ce qui lui confère encore plus de charme. Une heure environs suffit à faire le tour de la ville mais nous aurions pu y rester une semaine entière !

Cette étape fut un réel coup de cœur. Atmosphère sereine, typique et sans oublier les croquettes de pomme de terre au bœuf, la spécialité de la ville !


Galerie (cliquez sur l’image pour l’agrandir):