Réveil vers 8h. Légère pâleur dehors.

Aujourd’hui nous partons sur les routes. Nous avons déjà arpenté pas mal de routes du comté de Troms lors de notre séjour en Mars, mais la nuit polaire de Décembre change tellement les paysages que nous les découvrons comme au premier jour.

Direction Tromvik, petit port en bout d’île. Plus d’une heure de route pour 30 km. En Norvège il ne faut pas compter en km mais en durée sinon surprise !

Crapio plein de courage et de persévérance décide de continuer un peu la redécouverte et de tirer la route jusqu’à Revik. A cause de Crapiotte qui veut prendre une photo nous restons coincés sur le bord de route… il aura fallu de longues minutes pour que les pneus clous acceptent enfin d’adhérer à la glace. Moment de stress pour Crapio et gros silence pour Crapiotte (oui oui ça arrive).

Home sweet Home après une pause hamburger afin de prendre des forces pour la nuit. En effet, les prévisions des aurores s’annoncent excellentes. Intensité 5 et ciel seulement partiellement couvert. Nous espérons avoir un beau spectacle entre 21h et 00h. Une fois de plus la Norvège frappe fort et nous réserve bien des surprises. A 16h, première lueur verdâtre dans le ciel. Nous ne nous y attendions pas tant il est encore tôt. La lueur s’intensifie, la couleur verte devient omniprésente et l’aurore débute son ballet. Crapiotte presse le Crapio « vite vite tes bootes, mais grouille !!! Tu va tout louper ! Le trépied, l’appareil.. viiiiite » et Crapio…rouspète. Un air de déjà vu non ?!

La belle aurore danse comme rarement nous les avons vu danser; le rose se mêle à cette folie de couleur. Le show dure plus d’une heure. Nous partageons le spectacle avec deux jeunes filles, amies de notre hôte. Celles-ci nous convient à une séance de méditation dans la soirée mais comme nous avons rendez-vous avec l’aurore nous déclinons.

Pendant une petite accalmie nous décidons de changer de spot et de prendre de la hauteur. Notre voiture étant bloquée par les véhicules des personnes venues méditer nous partons à pattes.

Le spot en haut de la ville offre un beau point de vue sur le fjord et la vallée. Nous assistons pendant 1h à un deuxième show. La belle danse, se trémousse et s’orne de ses plus belles couleurs.

Le ciel se couvre et nous décidons de rentrer manger un bout en attendant de voir si les nuages acceptent de laisser la place aux étoiles. Crapiotte sort faire un point météo et s’aperçoit que le spectacle est plus intense que jamais. Juste au dessus de nous, une aurore comme dans les films, comme au cinéma. Elle s’embrase quelques minutes dans une danse de sabbat qui mêle mouvements et déclinaisons de couleurs. Le spectacle dure ainsi toute la nuit. Peu de sommeil mais un spectacle incrusté dans les rétines pour bien longtemps ! Nous aurions voulu faire davantage de photos et filmer pour partager ces moments mais nos piètres qualités de photographes ont pris là tout leur sens!


Galerie: