* Position 0800: 77°04.0‘ N, 015°50.7‘ E

Levé 7h30. “Gooooood mornnninnng everybody, il fait un temps dégueulasse pourri alors ce matin prenez votre temps… mais je vous réveille quand même et toc”

Nous arrivons donc au matin dans la baie de Hondsuundeet.

Le mauvais temps est complet, il pleut et des bancs de brouillard enveloppent les montagnes environnantes. Un glacier de taille imposante se dessine au loin.

Malgré ce temps maussade nous visitons la baie en zodiac. Le zodiac longe les falaises. Un incroyable spectacle fait de multiples nuances de couleurs s’offre à nos yeux. La roche est parfois noire, parfois brune. Le fer présent dans la roche laisse apercevoir des traces rouges le long des rochers. Nous sillonnons la baie en nous faufilant entre les morceaux de glaces (dits bourguignons ). Notre promenade est accompagnée par le crépitement des bulles d’air qui se libèrent des glaces.

Nous croisons de nombreuses espèces d’oiseaux ainsi qu’un phoque. Le guide prélève ensuite un petit échantillon de zooplancton afin que nous puissions observer le krill.

Pour finir la matinée nous nous rapprochons du front du glacier. Malgré la grisaille qui nous entoure il arbore une impressionnante couleur bleue. Nous nous rapprochons avec précaution, tout en recevant des messages du pont du navire nous rappelant que la plus grande prudence est requise.

Nous réalisons rapidement pourquoi. En un instant nous entendons un grondement sourd. Un imposant morceau de glacier s’effondre alors dans les eaux du fjord. C’est ensuite tout le front avant qui cède. Un bruit assourdissant. La glace s’effondre, provoquant des vagues et des éclaboussures. Un gros morceaux de glace remonte à la surface, faisant ainsi émerger des poissons pour le plus grand plaisir des oiseaux.

Ce spectacle, aussi magnifique et impressionnant soit-il met clairement en évidence les conséquences du changement climatique (selon nos guides, car ces effondrements sont de plus en plus fréquents et conséquents). Le volume de glace qui est tombé pendant notre présence est aussi stupéfiant qu’effrayant.

L’après midi nous allons dans le sud voir des restes d’habitation Pomor (colons russes présents pour la chasse à la baleine) et un cimetière de baleines.

Enfin le mot cimetière est quelque peu mal choisi car en fait les chasseurs de baleine se servaient de cette baie pour dépecer les bêtes et faire bouillir leur graisse.

La météo défavorable ne fait qu’accentuer le côté lugubre du lieu. Le sol est couvert de pierres décomposées, ancien monts réduit en petit morceaux de pierre. La balade dure environ une heure et demie, sous la pluie.

Une fois de retour au chaud sur la bateau nous nous préparons pour un BBQ organisé par le service hôtelier. Le temps maussade nous force à manger à l’intérieur mais cela ne freine en rien l’appétit des troupes ! Pour savourer ce moment le navire a stoppé sa navigation au bout de la baie. Baie entourée de 8 splendides glaciers et de 25km de front de glace.

Un panoramique sans pareil pour terminer une journée bien remplie.

Bonne nuit 😉


Galerie (cliquez pour agrandir):